ORIGINES & HISTORIQUE

L’insertion sociale des personnes en situation de handicap est présenté en France comme un chantier prioritaire de l’action publique. Face à cette volonté d’insertion citoyenne, les obstacles sont nombreux. Et le premier d’entre eux reste le regard porté sur la personne et son handicap. Aussi, paraît-il indispensable de provoquer des temps de rencontre et d’échange entre les publics valides et handicapés, pour qu’un changement de mentalité puisse s’opérer au cœur de notre société.

Le champ de l’action culturelle et sociale paraît être un secteur privilégié pour provoquer cette rencontre. Permettre à la personne en situation de handicap d’accéder à la culture, aux loisirs et aux sports, c’est déjà la rendre « visible » aux yeux d’une société souvent aveuglée par le règne de la « normalité ». C’est aussi provoquer la rencontre entre les publics, favoriser l’échange, la mixité, dans le but d’accéder à une nouvelle « citoyenneté partagée ».


C’est dans ce contexte que l’Association Laïque pour les Personnes HAndicapées – A.L.P.HA. – développe depuis plusieurs années son projet d’animations socioculturelles en faveur des personnes handicapées et contribue dès lors, à leur insertion dans notre société.

 

L’action de l’association ALPHA se concrétise sur le terrain par la création de deux services spécialisés :

-          En 1996, l’association ALPHA ouvre un premier service de proximité : ALPHA Vacances, qui a pour vocation d’organiser des séjours adaptés destinés aux personnes présentant un handicap mental.

-        Puis, en 1998, le service ALPHA loisirs voit le jour sous l’impulsion commune de la Ligue de l’’Eneignement et de la ville de l’Haÿ-les-Roses. Il se destine à favoriser l’accès à la culture, aux sports, au tourisme et aux loisirs des personnes handicapées physiques.